Qui sommes-nous?

Brève présentation du Centre des femmes contre la violence à Bologne (Italie)

L’association des femmes nommée Casa delle donne per non subire violenza a été fondée en 1990. L’association reçoit l'appui financier et la coopération de la ville et des conseils provinciaux de Bologne.
Le Centre est un lieu où les femmes sont confrontées à la question de la violence et où elles peuvent trouver de l’aide et de l’appui.
Toute femme qui a subi violence peut se tourner vers le Centre, quelle que soit la nature de l'abus qu'elle a subi: violence psychologique (offence, chantage, humiliation), violence physique (gifles, coups, blessures, privation de liberté pour sortir, manger, dormir,…), violence économique (perte de la liberté de contrôle, d’accès à l'argent et/ou liberté de travailler, d'être contrainte de souscrire à des engagements d'ordre juridique ou économique, etc.), violence sexuelle (viol, sévices sexuels, harcèlement sexuel).

Casa delle donne per non subire violenza est une structure comprenant un centre public de counselling – située sur la via dell'Oro, 3, Bologne, ouverte pendant les heures de bureau – et deux appartements secrets où l'hospitalité est offerte aux femmes et à leurs enfants qui ont besoin d'un logement d'urgence.
Vous pouvez joindre le Centre au 051-333173, ouvert du lundi au jeudi, de 9h-18h, 9h-15h vendredi, et parler à l'une de conseillères afin de faire des arrangements. Tous les appels sont pris dans la plus stricte confidentialité: vous pouvez être sûr que le Centre ne divulguera vos données personnelles à quiconque.
Le Centre offre les services suivants:

•   Téléphone counselling
•   Entrevues individuelles pour aider la femme à sortir de la violence
•   Auto-assistance et auto-guérison pour les groupes de femmes, coordonnés par les conseillères
•   Programmes de formation pour les bénévoles, les travailleurs sociaux, les professionnels et les membres des forces de police
•   Documentation et assistance pour les thèses de diplômes universitaires et pour la recherche sur les questions de violence contre les femmes
•   Réunions et séances de discussion sur des problèmes spécifiques soulevés par les Italiennes, ainsi que par les femmes d’origine étrangère
•   Assistance aux femmes victimes de la traite.

Nos abris sont destinés à offrir l'hospitalité d'urgence sur une base temporaire pour les femmes – italiennes et étrangères, de leur propre chef ou avec leurs enfants mineurs – pour une période de temps qui devrait leur permettre de sortir de la situation de violence. Les refuges sont des lieux sûrs où les femmes peuvent prendre distance par rapport à une relation violente et retrouver leur autonomie.
Beaucoup de femmes cherchant de l’aide ont fait appel à notre association au cours des dernières années. Il est important pour nous, non seulement de recueillir des données au sujet de ces femmes, mais aussi d'utiliser ces données comme point de départ pour analyser le phénomène de la violence contre les femmes du point de vue de la différence sexuelle et dans le but de combattre les stéréotypes les plus répandus et les lieux communs qui y sont généralement associés.